Accueil du site > Légendes de Jacques Yonnet

Légendes de Jacques Yonnet

Dernier ajout : 13 mars 2015.

Articles de cette rubrique

  • Le zouave Jacob, théurge guérisseur de Ménilmontant - 1907

    13 mars 2015, par Léon la Lune

    Une cour des miracles à Ménilmontant Malgré les éclipses d’oubli que traverse sa gloire, le zouave Jacob n’en reste pas moins le plus pittoresque thaumaturge de l’époque. Bien des gens se demandent, n’ayant pas oublié qu’il fit fureur sous le second empire : « Le zouave Jacob ? mais il est mort ! » Non, le zouave Jacob n’est pas mort ; il supporte même allègrement sa vieillesse et boit son absinthe, comme autrefois. Il s’intitule médium guérisseur, et perche au sommet de la rue Ménilmontant, près de (...)

  • Les porteurs d’eau

    26 décembre 2014, par Léon la Lune

    Il fut autrefois un métier connu, mais qui aujourd’hui est bien ignoré, par la raison toute simple qu’il n’existe plus guère. Nous voulons parler des porteurs d’eau. C’était, comme on dit vulgairement, un métier de chien, bien que les chiens n’aient jamais, que nous sachions, approvisionné d’eau les ménages parisiens. D’abord, pourquoi dit-on « un métier de chien » ? Nous voudrions bien que le Courrier de Vaugelas, ou l’Intermédiaire des chercheurs et des curieux, nous renseignât sur ce point ; car les (...)

  • Le faubourg Saint Marceau - 1828

    26 novembre 2014, par Léon la Lune

    Respicere exemplar vitœ morumque jubebo Doctum imitatorem, et veras hinc ducere voces. Hor., Art poét. Vous croyez connaître Paris, homme du monde, homme de lettres, dont les mœurs élégantes et le langage épuré semblent aujourd’hui si gothiques au milieu de l’opulent quartier où le salutaire agiotage va régénérer la France dans les eaux du Pactole ; détrompez-vous. Si vos méditations sont demeurées étrangères au langage de la scène qui voit briller l’immortel Odry ; si vous n’allez pas quelquefois, le (...)

  • On a volé une maison ! - 1941

    13 juin 2014, par Léon la Lune

    En référence à la page 60 de "Rue des Maléfices", de Jacques Yonnet (édition Libretto de 1987)... Le Matin du 15 et 17 juillet 1941 (Ne pas trop prêter attention aux nauséabonderies collaborationnistes du canard surtout, même si c’est édifiant et peut avoir un intérêt certain pour quiconque s’intéresse aux déviances de la presse de cette époque, à la propagande, voire à la dureté de la vie sous (...)

  • L’argot du milieu - 1948

    20 novembre 2013, par Léon la Lune

    L’existence d’un langage artificiel et secret, utilisé par les classes dangereuses, est très ancien. Dès le XIIIème siècle, on trouve dans les écrits quelques traces de jargon, mais c’est surtout à partir de la seconde moitié du XVe siècle que les documents linguistiques sont assez nombreux pour nous permettre de préciser ce que fut le langage employé par les malfaiteurs de cette époque. C’est à Marcel Schwob que revient le mérite de nous avoir fait connaître cet argot, grâce à la publication des (...)

0 | 5 | 10