Rades, guinches, tapis francs, cabermuches, empoisonneurs patentés, etc,.

juillet 21, 2017
château de la Canne

Le château de la Canne, cabaret bohême de la rue du Poteau – 1860

Gardez-vous bien, si vous êtes né timide, Ô lecteur très précieux ! de vous laisser éblouir par ce nom pompeux et seigneurial de château. Ce n’est […]
juillet 21, 2017
la poésie de l’absinthe

L’académie de la Bohème ou la poésie de l’absinthe – 1876 – P.L. Imbert

Les rares promeneurs qui se risquent, le soir, dans le haut de la rue Saint-Jacques et regardent curieusement, à travers une vitrine enfumée, des silhouettes barbues […]
juillet 21, 2017
Le Vieux Chêne - 1864

Le Vieux Chêne – 1864

« V’là qu’un lundi qu’il faisait beau, Ros’ sans prévenir chez elle, Oh ! Oh ! Met son bonnet, son chal’ ponceau, Ses bottin’s de prunelle Oh ! Oh !
juillet 21, 2017
débits de consolations

Les débits de consolations – 1844

A Paris, on a donné ce nom aux marchands d’eau-de-vie et de liqueurs qui vendent en détail, sur le comptoir, et débitent même pour un sou […]
juillet 21, 2017
Au Cabaret

Au Cabaret

Les Porcherons. — Le cabaret du Tambour royal. — Marquises et grisettes. — Ramponneau. — Un poëte bien inspiré. — Une aventure de madame de Genlis. […]
juillet 21, 2017
café athlétique - 1898

Un café athlétique – 1898

L’autre jour quelqu’un me dit : — Voulez-vous voir une des curiosités les plus originales du Paris inconnu, j’entends inconnu des boulevards, allez près de la […]
juillet 21, 2017
bals auvergnats

Les bals auvergnats – 1922

La rue de Lappe est, près de la Bastille, une rue absolument auvergnate. Tous les chaudronniers, les ferronniers du Massif Central s’y donnent rendez-vous, et dans […]
juillet 21, 2017

La Californie – 1859

« On ne pouvait choisir une plus violente antithèse, — d’autant plus violente, lorsqu’on sort de la lecture du Satyricon de Pétrone et qu’on vient d’assister aux […]
juillet 21, 2017

Les anciens bals de Montmartre – 1922

Montmartre était plus riche en bals autrefois qu’il ne l’est aujourd’hui. Il est vrai que dans les restaurants de nuit de la place Pigalle, on danse […]
juillet 20, 2017

La bibine du Père Pernette et la Guillotine – 1875

« Le pâté de maisons compris entre le boulevard Saint-Germain et le quai de Montebello contient encore quelques curieux spécimens des vieux tapis-francs d’autrefois. Dans une ruelle, […]
juillet 20, 2017

Caboulots et caboulotières – 1860

La dernière ressource des femmes qui n’ont plus de ressources, le dernier asile de celles qui n’ont plus d’asile, c’est le caboulot. C’est là que l’on […]