Histoire de la Tour Montparnasse

La Tour Montparnasse à Paris est l’alternative à la Tour Eiffel. Depuis la plate-forme d’observation du plus haut immeuble de bureaux de la ville, on a une vue unique sur la magnifique métropole française. Tous les points de repère et les sites importants de la Cité de l’Amour peuvent être vus, du Sacré-Cœur au dôme de la cathédrale des Invalides et au célèbre Arc de Triomphe – la Tour Eiffel fait également partie du panorama. De plus en plus de visiteurs choisissent de visiter la tour de 200 mètres de haut, évitant ainsi les longues attentes à la Tour Eiffel. Vous trouverez ici toutes les informations pour la visite de la Tour Montparnasse à Paris.

 

Visite sur la Tour Montparnasse

Le bâtiment rectangulaire, légèrement convexe, a été achevé en 1973 par l’architecte français Roger Saubot et jouit d’une réputation controversée dans les milieux professionnels. Il se distingue du paysage urbain parisien, par ailleurs très uniforme, et rappelle en quelque sorte le grand monolithe noir du fantastique roman d’Arthur C. Clarke “2001 – Odyssée dans l’espace”. Cependant, l’immeuble de bureaux de 59 étages (dans lequel travaillent près de 5000 personnes) n’est pas principalement connu pour sa façade, mais plutôt pour sa vue panoramique unique sur tout Paris. En 38 secondes seulement, l’ascenseur le plus rapide d’Europe vous emmène aux plateformes d’observation des 56e et 59e étages, rénovées en 2013.

De nombreux touristes font d’abord trois fois le tour de la place jusqu’à ce qu’ils trouvent l’entrée. Il est situé sur le côté ouest de la tour et ressemble à la photo.

Si elle perd en compétition directe avec la Tour Eiffel dans toutes les catégories, la Tour Montparnasse offre un avantage significatif – de là, on peut voir le célèbre monument de la ville : A 3 000 mètres à vol d’oiseau, le colosse d’acier apparaît presque à la hauteur des yeux. Réservé aux touristes, le 56e étage avec son “conservatoire” offre un large éventail d’informations avec diverses bornes interactives, des médias audiovisuels et des vidéos, des panneaux d’orientation, des jumelles et des séries de photos. En outre, un bar et un café vous invitent à vous attarder.

Sur la plate-forme d’observation au 59e étage – qui n’est alors accessible qu’à pied – vous avez une vue panoramique complète de la métropole sur la Seine.

Si les conditions météorologiques sont bonnes, vous pouvez voir les environs dans un rayon de 40 kilomètres. La nuit également, la ville illuminée offre une vue unique d’ici (la tour Montparnasse est ouverte jusqu’à 22h30 en hiver et 23h30 en été). Si vous souhaitez prendre un verre, vous pouvez le faire au bar à champagne, qui est ouvert toute l’année.

Ceux qui ne connaissent pas bien Paris peuvent consulter les panneaux d’information qui se trouvent partout sur le pont d’observation. Là, les visites les plus célèbres sont à nouveau signalées.

Le gratte-ciel, qui attire l’attention, est situé dans l’ancien quartier des étudiants et des scènes de Montparnasse. Après votre visite, vous pouvez aller manger une crêpe dans la rue Montparnasse ou profiter du flair parisien sur les terrasses de la rue de la Gaité, où se trouvent de nombreux bars. Au pied de la tour se trouve la rue Rennes, une rue commerçante très fréquentée à Paris.

 

En hiver : Patinage sur la Tour Montparnasse

Pendant la saison froide, Paris dispose d’un certain nombre de patinoires saisonnières. Par exemple, en hiver, vous pouvez patiner au premier étage de la Tour Eiffel de fin décembre à fin février. Les marchés de Noël (à la Tour Eiffel et sur les Champs-Elysées) disposent également de patinoires en hiver. La patinoire de l’immense salle d’exposition du Grand Palais est particulièrement impressionnante. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ces événements dans mon article “Patiner à Paris”.

Depuis 2017, il y a aussi une patinoire au sommet de la tour Montparnasse… à une hauteur vertigineuse de 210 mètres ! Vous pourrez y faire quelques tours de glace et profiter de la vue imprenable sur Paris et la Tour Eiffel. L’atmosphère est particulièrement agréable le soir, lorsque la tour Eiffel scintille, que la patinoire est illuminée aux couleurs des néons et que la ville des lumières s’anime. L’inconvénient : la patinoire n’est pas faite de vraie glace, mais de “glace artificielle” (feuilles de plastique) et n’est donc pas aussi glissante. L’offre s’adresse donc davantage aux enfants, qui peuvent s’y essayer sans danger au patin à glace. Il existe également deux petites pistes de curling.