Histoire du Centre George Pompidou

Le Centre Pompidou à Paris est un musée d’art moderne qui a vraiment tout pour plaire. Non seulement les œuvres exposées sont impressionnantes, mais aussi le bâtiment lui-même, qui, par sa construction, contraste fortement avec le paysage urbain typique de Paris. Le “Centre national d’art et de culture Georges Pompidou” est situé dans le quartier parisien Beaubourg, à quelques centaines de mètres seulement de la cathédrale Notre-Dame et de la plus grande station de métro d’Europe “Châtelet – Les Halles”, et abrite la collection d’art du XXe siècle probablement la plus impressionnante d’Europe. Que pouvez-vous attendre du Centre Pompidou ? De quoi s’agit-il ? Dans cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le Centre Pompidou à Paris, ainsi que des conseils pratiques pour votre visite.

 

Brève histoire du Centre Pompidou

En tant que successeur de Charles de Gaulle, l’homme d’État Georges Pompidou a voulu poursuivre les idées de son prédécesseur concernant un musée d’art du XXe siècle. Outre l’objectif de faire de Paris une métropole de l’art, il s’agissait de soulager la Bibliothèque nationale de la ville, déjà surchargée. La décision de construire le bâtiment a été officiellement annoncée le 11 décembre 1969. Un concours d’architecture a été annoncé pour le projet de construction dans le budget de l’année suivante. À peine un an plus tard, les lauréats Renzo Piano, Gianfranco Franchini et Richard Rogers ont commencé à travailler sur ce prestigieux projet de construction. Le 31 janvier 1977, le successeur de Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing, ouvre le Centre Pompidou.

 

Le bâtiment

L’architecture exceptionnelle du Centre Pompidou en particulier provoque une sensation et un émerveillement chez les visiteurs. Contrairement à toute attente, les architectes ont installé tous les services du bâtiment, tels que la structure porteuse, les escaliers mécaniques et les tuyaux, sur la façade du bâtiment. Face à ce contexte “atypique” pour la ville de Paris, le Centre Pompidou a rapidement acquis des surnoms tels que “Notre Dame des pipes” ou “raffinerie de pétrole”. Si certains grands noms de l’art et de la culture ont critiqué le nouveau bâtiment, la majorité de la population n’a pas pu cacher son enthousiasme pour le nouveau Centre for International Arts. Au lieu des 5 000 visiteurs attendus par jour, ce sont en moyenne 25 000 amateurs d’art et de culture du monde entier qui sont venus chaque jour au Centre Pompidou. Aujourd’hui encore, le bâtiment figure dans tous les programmes universitaires bien gérés en raison de son architecture révolutionnaire et tout aussi courageuse.

 

Que peut-on voir au Centre Pompidou ?

Cachés derrière le réseau de tubes colorés se trouvent six étages divisés en de nombreux départements. Le Centre Pompidou abrite, entre autres, le plus grand musée d’art contemporain et moderne d’Europe. Des centaines d’œuvres des maîtres de leur métier, tels que Kandinsky, Picasso, Chagall, Dali ou Matisse, partagent leur espace avec des objets d’art de Tallon, Garouste ou Boer.

Chaque année, le centre culturel au cœur de Paris accueille environ 25 expositions spéciales. En outre, le programme de l’événement est rempli de concerts, de conférences et de séminaires. Des soirées au théâtre, au concert ou au cinéma sont également possibles. Des boutiques et des restaurants complètent avec succès le Centre Pompidou.

 

L’escalator futuriste

Les escaliers mécaniques du Centre Pompidou sont situés sur le mur extérieur du bâtiment et non à l’intérieur. Les trois derniers étages, où se trouvent les zones d’exposition, sont atteints par ces escaliers roulants, qui sont vraiment quelque chose de spécial et constituent l’un des aspects les plus intéressants du bâtiment. Ne prenez pas l’ascenseur et assurez-vous de prendre les escaliers roulants vers les étages supérieurs. Les “escaliers mécaniques”, comme les appellent les Français, permettent de prendre de belles photos, sans parler de la vue que l’on obtient en traversant Paris.