Histoire du Musée du Quai Branly

Le Musée du Quai Branly à Paris est un musée qui s’intéresse principalement à l’art non européen. Dans les impressionnantes galeries du musée encore très jeune (ouvert en 2006), vous pouvez admirer des milliers d’objets provenant du monde entier. Vous trouverez dans cet article des informations sur le musée du quai Branly à Paris et des conseils pratiques pour votre visite.

 

L’histoire du musée du Quai Branly

Il s’agit de l’un des bâtiments les plus remarquables du genre, qui fêtera son dixième anniversaire en juin 2016 : le musée du quai Branly, au centre de Paris. Il a été ouvert au public le 23 juin 2006. L’ensemble de quatre bâtiments a été créé par l’architecte français et lauréat du prix Pritzker, Jean Nouvel. Situé près de la Tour Eiffel, c’est le musée national d’art non européen de France. Elle est considérée comme la plus importante collection d’art et de culture non européenne au monde. Les coûts de construction sont estimés à environ 233 millions d’euros.

 

Que peut-on voir au musée du Quai Branly ?

Ce musée rassemble les collections ethnologiques du Musée de l’Homme et de l’ancien Musée national des arts d’Afrique et d’Océanie. Elles sont présentées de manière non conventionnelle, non pas du point de vue de l’ethnologie, mais en mettant en évidence les déclarations artistiques des objets exposés. Une grande partie de l’espace d’exposition est consacrée à l'”Art Premier”, le “Premier Art”. Il s’agit d’environ 3500 peintures, sculptures, masques, bijoux, textiles et autres œuvres d’art traditionnel africain, américain, asiatique et océanique de différentes époques. Au total, environ 300 000 objets sont stockés dans les dépôts du musée.

La visite des salles d’exposition peu commentées est en grande partie conçue en fonction des continents. D’impressionnants reliquaires funéraires du Gabon alternent avec des couverts de culte de Côte d’Ivoire, des tissus chinois et des voiles de soleil de Nouvelle-Guinée. De plus, les expositions temporaires dans une partie du musée permettent aux visiteurs de se familiariser avec les questions universelles de la société humaine sous un angle particulier.

Le terme “Art Premier” remonte au légendaire marchand d’art français Jacques Kerchache, qui a donné l’impulsion décisive à la création du musée du quai Branly. Au départ, il a voulu créer un département distinct pour l’art non européen au Louvre avec l’ancien maire de Paris, puis le président Jacques Chirac. Après la mort de Kerchache en 2001, Chirac a ensuite poussé à la création d’un musée indépendant pour le “premier art”.

Depuis son ouverture, le musée a reçu en moyenne plus de 1,3 million de visiteurs par an. Outre la grande exposition unique d’œuvres, ils admirent l’architecture brillante du complexe. La galerie principale, longue de plus de 200 mètres, a été construite sur pilotis et couvre un jardin de 18 000 mètres carrés conçu par l’architecte paysagiste français Gilles Clément. Il y a 180 arbres et de grands parterres de fleurs qui, avec les collines, les chemins et les sentiers pavés courbés, créent un parc varié. Le jardin est protégé par un grand mur de verre planté contre le quai Branly, très fréquenté, sur les rives de la Seine.