Une plongée au cœur de la vie intellectuelle parisienne dans la Quartier Latin !

Le Quartier Latin reflète la vie intellectuelle à Paris. Il se trouve en grande partie dans le cinquième arrondissement. Il possède la plus forte densité d’établissements d’enseignement de toute la ville — dont la célèbre université de la Sorbonne. De nombreux artistes ont été inspirés par ce quartier, y ont vécu ou l’ont immortalisé dans leurs œuvres, comme l’écrivain français Balzac. Aujourd’hui encore, les artistes s’inspirent de l’agitation des rues de Quartier Latin et se ressourcent. Le quartier des étudiants attire non seulement de nombreux candidats à l’université, mais il est également une destination touristique très prisée, car il offre un large éventail de curiosités et d’activités de loisirs.

Découvrez les activités que vous devez absolument intégrer à vos visites guidées ou libres dans la capitale française.

  • La zone de la Fontaine Saint-Michel

Pour commencer, faites une promenade sur le ponton Saint-Michel au bord de la rive gauche de la Seine. Admirez la place Saint-Michel (avec sa fontaine emblématique représentant la statue de l’archange Michel frappant Satan). La fontaine monumentale, entre le boulevard Saint-Michel et la place Saint-Andres-des-Arts, est une œuvre demandée par le baron Georges-Eugène Haussmann. Ceci suite aux intentions de Napoléon III de rendre la ville de Paris plus éclairée et plus vivante. Poursuivez ensuite la randonnée en longeant la rivière sur le quai Montebello, en continuant vers l’est à partir de la place.

Contrairement à de nombreuses fontaines de Paris, la Fontaine Saint-Michel était faite de matériaux de différentes couleurs, dont le marbre rouge et vert, la pierre bleue et jaune et le bronze. La place Saint-Michel est un lieu de rencontre très apprécié des jeunes et des visiteurs étrangers de la ville.

Il est conseillé de ne pas passer trop de temps dans les zones qualifiées de pièges à touriste comme la rue de la Harpe, pleine de restaurants médiocres et hors de prix.

Les endroits autour de Saint-Michel qui méritent aussi d’être explorés sont :

  • La rue St-Andre-des-Arts, avec ses antiquaires, ses libraires de livres rares et ses jolis cafés ;
  • la rue Hautefeuille, avec son cinéma d’art et d’essai Mk2 Hautefeuille,
  • Les librairies Gibert Jeune et Gibert Joseph sur la place Saint-Michel et aux alentours, avec leurs enseignes jaune-orange.
  • Rue Mouffetard

Flâner, découvrir, s’attarder : la rue Mouffetard est une zone piétonne populaire avec un grand marché qui a lieu tous les mardis et dimanches. Elle se trouve dans la partie est du Quartier Latin, sur le Descendant en pente douce de la montagne Sainte-Geneviève. C’est une recommandation surtout pour les amateurs de fromage, mais vous pouvez aussi acheter du pain, du poisson, des légumes, de la viande, des épices, etc.

La rue Mouffetard est l’une des plus anciennes rues de Paris, avec de diverses maisons datant encore du XVIe au XVIIIe siècle. Le soir, de nombreux restaurants, accueillants, ouvrent leurs portes. Autour de la place de la Contrescarpe, vous pouvez boire un verre de vin dans les cafés et bars. Un endroit agréable pour avoir une bonne impression de la vie parisienne, loin des principaux flux touristiques.

  • Visitez la librairie Shakespeare & Compagnie

Il y a peu d’endroits plus emblématiques dans le Quartier latin que cette librairie bien-aimée située de l’autre côté de la Seine, face à la cathédrale Notre-Dame. Ouverte en 1951 par le beatnik parisien George Whitman, décédé en 2011, elle appartient désormais à sa fille, Sylvia.

Ouvert à l’origine sous le nom de « Le Mistral », ce n’est pas le magasin S&Co original à Paris : George Whitman l’a rebaptisée en 1964, en l’honneur de la librairie légendaire ouverte par Sylvia Beach en 1919 juste en bas de la rue. Sous la direction de Sylvia Beach, la première boutique était célèbre pour avoir accueilli et publié de grands noms de la littérature tels que James Joyce. L’emplacement plus récent est toujours un épicentre littéraire et un refuge réconfortant pour les anglophones et les lecteurs.

Il est préférable de s’y rendre le matin pour éviter la foule et de parcourir les titres nouveaux et classiques qui ornent les étagères et les tables soigneusement rangées de la boutique.

Pour ceux qui visitent Paris plus longtemps, la boutique accueille régulièrement des ateliers et des discussions avec de grands écrivains ; elle reçoit aussi des écrivains et des poètes en herbe, appelés « tumbleweeds », en échangeant leur logement à l’étage contre un travail dans la boutique.

Shakespeare and Company respire l’originalité. Fait amusant : la bibliothèque apparaît dans le film « Midnight in Paris » de Woody Allen. Ce lieu est tout simplement intemporel et essentiel.

  • L’Université de la Sorbonne et le Panthéon

La Sorbonne est une grande fierté, car elle a été la première université de Paris (fondée en 1257). Les cours y sont toujours organisés aujourd’hui, ce qui signifie également qu’il est ouvert aux étudiants et aux enseignants, mais pas aux touristes. Certes, il n’est pas très facile d’être admis dans les murs sacrés de l’ancien collège pour y jeter un coup d’œil, mais une visite de la jolie place traditionnelle, bordée de cafés et d’arbres, vaut quand même le détour. Les diplômés les plus célèbres sont Thomas d’Aquin, Simone de Beauvoir, Peter Scholl-Latour et Pierre et Marie Curie.

L’un des édifices les plus remarquables de Paris et du Quartier Latin a pour nom le Panthéon, un temple de la renommée et un lieu de sépulture de personnalités françaises célèbres. Les colonnades et les peintures du bâtiment, qui abrite les tombes d’honneur d’Alexandre Dumas, d’Émile Zola et de Victor Hugo, par exemple, sont impressionnantes. Un joyau de l’architecture est l’église paroissiale de St-Étienne-du-Mont, qui s’est inspirée de nombreux styles en raison de sa longue période de construction.

  • Plongez dans l’art médiéval au musée Cluny

Le Musée National du Moyen Âge — Thermes et hôtel de Cluny, connu sous le nom de Musée Cluny, est un lieu incontournable. Il est situé juste à côté des thermes gallo-romains de l’ancienne Lutèce. Cet humble musée peu apprécié et ancienne résidence médiévale est consacré à l’art, à la culture et à la vie quotidienne du Moyen Âge. L’attraction phare est sans doute “La Dame à la Licorne”, une série de 6 tapisseries de Bayeux, en laine et en soie, énigmatiques et lumineuses du XVe siècle, qui fascinent tous ceux qui viennent les contempler.

On y trouve également des objets intéressants de la vie quotidienne médiévale, un jardin aromatique sur le modèle de ceux du Moyen Âge, et un niveau de sous-sol qui révèle les fondations gallo-romaines du bâtiment montrant qu’il y avait autrefois des bains thermaux sur le site. C’est un moment de détente assez confortable et inspirante en hiver.

Le Quartier latin comprend également le Palais du Luxembourg, le Musée du Luxembourg et le Jardin du Luxembourg. Le Palais est le siège du Sénat français depuis le XVIIIe siècle. Après que le bâtiment ait été donné au Sénat, le bâtiment du musée a été construit, qui abrite aujourd’hui des peintures importantes comme celles de Rubens ou de Rembrandt. Les deux bâtiments jouxtent le Jardin du Luxembourg. Un vaste parc et jardin paysager que de nombreux habitants utilisent comme espace de loisirs. Les visiteurs peuvent admirer l’art des jardins français ainsi que les jardins paysagers anglais.

Enfin la nuit, le quartier prend vie grâce à ses salles obscures, ses théâtres, ses scènes de concert, le fameux cabaret Paradis Latin et le légendaire club de jazz Caveau de la Huchette.