Blaise Cendrars se promène à Montmartre – 1953

Juste un chemin vers une source en noir et blanc, un mégot, une trogne, une voix. Où l’on voit s’animer Blaise et sa main coupée. Une promenade avec le bourlingueur, l’esprit tourné vers son passé parisien :

Blaise Cendrars se promène à Montmartre (15 avril 1953) – Sur le site de l’INA

Il évoque ensuite son pote Modi dans un bistrot :

Blaise Cendrars, Modigliani (17 décembre 1953) Ah ! Le bistrot ! Et la patronne !

Et termine, égal à lui même, en un monologue littéraire dont il avait le secret :

Témoignage de Blaise Cendrars sur Modigliani (17 décembre 1953)

Que dire d’autre sinon vous conseiller vivement la lecture de Frédéric Sauser dit Blaise Cendrars qui a tant usé le pavé parisien et qui y a fini sa vie en face des murs tristes de la prison de la Santé. Et puisque c’est de Paris dont il s’agit ici, lisez donc L’homme foudroyé puis plongez dans la Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France.

Encore un qui ne manquait pas de fantaisie !

“Blaise, dis, sommes-nous bien loin de Montmartre ?”