Histoire du Musée d’Orsay

Parmi les attractions culturelles de la capitale française, on trouve le Musée d’Orsay, un musée d’art construit dans une ancienne gare du centre de Paris. Le musée de Paris contient des peintures des maîtres de l’impressionnisme et du post-impressionnisme – par exemple Monet, Cézanne, van Gogh et Renoir.

 

L’histoire du musée d’Orsay – De la gare au musée d’art

Le musée d’Orsay est une ancienne gare sur les bords de la Seine à Paris. Le bâtiment a été construit en 1900 par Victor Laloux et a servi de nœud ferroviaire jusqu’en 1939. Entre 1939 et 1977, divers films y ont été tournés, dont l’interprétation par Orson Welles du “Procès” de Kafka (1962). En 1977, le bâtiment a été transformé en musée et est devenu depuis l’un des plus prestigieux et des plus grands musées de France. Le bâtiment lui-même est un chef-d’œuvre architectural, que de nombreux visiteurs considèrent comme une œuvre d’art à part entière. Aujourd’hui encore, l’ouverture de l’ancienne gare, avec son toit de verre éclairé, offre une expérience artistique très particulière. Le musée se concentre sur les peintures de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, en particulier sur les mouvements artistiques de l’impressionnisme et du post-impressionnisme. Les expositions comprennent non seulement des peintures, mais aussi des sculptures, des graphiques, des travaux artisanaux, des œuvres architecturales et des photographies.

 

Les expositions – Les chefs-d’œuvre du musée d’Orsay

Au cœur des collections du musée d’Orsay se trouvent les chefs-d’œuvre impressionnistes et post-impressionnistes des plus grands peintres. On y trouve le légendaire autoportrait de Vincent van Gogh, La cathédrale de Rouen de Claude Monet, Le château des papes de Paul Signac, L’Origine du monde de Gustave Courbet et Le Portrait d’Achille Emperaire de Paul Cézanne. Les artistes exposés sont comme le who’s who de la peinture, d’Henri Matisse à Edvard Munch et Pierre-Auguste Renoir. L’accent est mis sur la peinture française, mais il y a aussi des peintures isolées d’impressionnistes internationaux, comme le jardin de bière Branneburg de Max Liebermann. La sculpture des XIXe et XXe siècles est également bien représentée. La sculpture grandeur nature L’âge nubile de Rodin est incluse, ainsi que le buste de Beethoven par Bourdelle. La collection locale d’œuvres photographiques s’intéresse particulièrement aux réalisations techniques et aux étapes historiques de la photographie.